Dans le cadre du festival « Mars Attaque »


organisé par la Ville de Pau (festival de lutte contre toutes les discriminations), nous avons mené, avec les jeunes de Léo Lagrange, une action « Porteurs de Paroles » au cœur du quartier Barincou. Nous avions écrit des slogans provocants, sur des clichés racistes et sexistes que nous pouvons tous entendre au quotidien. Nous avons donc lancé le débat de manière humoristique avec les habitants, et pour une première, cela a très bien bien fonctionné.